Esthétique & Fonctionalité
Nous mettons à votre disposition l'ensemble de nos compétences afin de créer votre espace où vous saurez vous ressourcer. Nos collaborateurs seront à votre écoute afin de vous conseiller, pour que votre salle de bain devienne un véritable espace de détente et de bien-être pour toute la famille. Une rénovation de salle de bain commence par une bonne répartition dans l’espace. L’endroit est souvent réduit, chaque élément doit être astucieusement disposé.
Un aménagement en accord avec vos idées
Notre polyvalence est un atout majeur dans la conception de vos pièces à vivre, que nous aménagerons en accord avec votre style de vie. Nous saurons créer un espace intime, chaleureux et convivial, où il fera bon vivre.
Le coeur de notre métier
Nous réalisons des maisons ou des extensions en maçonnerie traditionnelle. La mise en œuvre des différents matériaux constitue le cœur de notre métier, et n'ont pas de secret pour nous. Nous mettrons en oeuvre notre savoir-faire à la disposition de votre projet.
Les normes
Nous mettons votre installation éléctrique aux normes imposées par les assureurs. Notre expertise en maçonnerie nous permet de vous proposer une installation totalement encastrée, qui sera bien plus fonctionnelle et élegante qu’une installation sous moulure. Nous garantissons la conformité de nos installations selon les normes en vigueur, celles-ci seront certifiées par un organisme de contrôle indépendant (CONSUEL).
Précédent
Suivant
La RT 2012 ?
La réglementation thermique de 2012 plus en détails
Plus d'infos
5,5% - 10% - 20% TVA mode d'emploi !
Explication de texte pour que vous ne soyez pas perdu !
Plus d'infos
Le label BBC ?
Qu'est ce que c'est ? Plus d'infos sur le label BBC
Plus d'infos
Précédent
Suivant

Réglementation environnementale RE2020

En 2020, la France passe d’une réglementation thermique à une réglementation environnementale, la RE2020, plus ambitieuse et exigeante pour la filière construction.

Elle s’inscrit dans une action continue et progressive en faveur de bâtiments moins énergivores. Depuis 1974, plusieurs réglementations thermiques successives ont ainsi été mises en place. La dernière en date, la RT2012, issue du Grenelle du l’environnement, fixait déjà des exigences de résultats élevées en matière de conception du bâtiment, de confort et de consommation d’énergie ainsi que des exigences de moyens.

En France, le secteur du bâtiment représente 44 % de la consommation d’énergie et près de 25 % des émissions de CO2.

 

La réglementation thermique RT2012

 

Le Grenelle de l’environnement de 2007 a fixé à la France un objectif très ambitieux de division par quatre de ses émissions de gaz à effet de serre (GES) en 2050, par rapport à ses émissions de 1990, notamment grâce à :

  • des bâtiments neufs produisant tous plus d’énergie qu’ils n’en consomment à compter de 2020 ;
  • une massification de la rénovation des bâtiments existants, au plus tôt et sur une longue durée, à bon niveau de performance énergétique.

Le secteur du bâtiment (résidentiel et tertiaire) est un enjeu central dans la lutte contre le changement climatique et la réduction des émissions de gaz effet de serre. Il représente le secteur économique le plus consommateur d’énergie en France.

Appliquée depuis fin 2011, la réglementation thermique RT2012 s’appuie principalement sur trois attendus :

  • une efficacité énergétique minimale du bâti, Bbiomax (besoin bioclimatique du bâti) ;
  • une consommation conventionnelle maximale d’énergie primaire, Cepmax, portant sur les consommations de chauffage, de refroidissement, d’éclairage, de production d’eau chaude sanitaire et d’auxiliaires (pompes et ventilateurs) ;
  • un confort d’été dans les bâtiments non climatisés, Ticref, limitant la température intérieure maximale que le bâtiment peut atteindre au cours d’une séquence de 5 jours très chauds d’été.

 

La réglementation environnementale RE2020

Introduites par la Loi de transition énergétique pour la croissance verte (LTECV) de 2015, la Stratégie nationale bascarbone (SNBC) et la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) fixent des orientations pour les filières afin d’atteindre la neutralité carbone en 2050.

Trois principaux axes

La loÉvolution du logement, de l’aménagement et du numérique (ELAN) prévoit l’entrée en vigueur d’une nouvelle réglementation environnementale des bâtiments neufs en 2020, la RE2020.

Son objectif est de poursuivre l’amélioration de la performance énergétique et du confort des constructions, tout en diminuant leur impact carbone. Elle s’articule autour de trois principaux axes :

  • Poursuivre l’amélioration de la performance énergétique et la baisse des consommations des bâtiments neufs. La RE2020 va au-delà de l’exigence de la RT2012, en insistant en particulier sur la performance de l’isolation quel que soit le mode de chauffage installé, grâce au renforcement des exigences sur l’indicateur de besoin bioclimatique, Bbio.
  • Diminuer l’impact sur le climat des bâtiments neufs en prenant en compte l’ensemble des émissions du bâtiment sur son cycle de vie, de la phase de construction à la fin de vie (matériaux de construction, équipements), en passant par la phase d’exploitation (chauffage, eau chaude sanitaire, climatisation, éclairage…), via une analyse en cycle de vie.
  • Permettre aux occupants de vivre dans un lieu de vie et de travail adapté aux conditions climatiques futures en poursuivant l’objectif de confort en été. Les bâtiments devront mieux résister aux épisodes de canicule, qui seront plus fréquents et intenses du fait du changement climatique.

La RE2020 repose sur une transformation progressive des techniques de construction, des filières industrielles et des solutions énergétiques, afin de maîtriser les coûts de construction et de garantir la montée en compétence des professionnels.

Une concertation de grande ampleur

Une grande phase de concertation rassemblant l’ensemble des acteurs de la construction a été lancée en janvier 2019. Ces groupes de concertation ont été alimentés par les travaux des 16 groupes d’expertise thématiques, eux-mêmes alimentés par les nombreuses contributions des acteurs du bâtiment, à la lumière des retours d’expérience de l’expérimentation E+C- récoltés depuis fin 2016.

Ce travail collaboratif a permis de dégager les points de consensus et les éventuelles dissensions pour l’élaboration de la RE2020

 

Les bâtiments concernés par la RE2020

Le champ d’application de la RE2020 est proche de celui de la RT2012 et de l’expérimentation E+C-. La RE2020 s’applique par ailleurs en plusieurs temps :

  • Dans un premier temps, elle concerne : les maisons individuelles et les logements collectifs,
  • Dans un second temps, elle concerne : les bureaux et les bâtiments d’enseignement primaire et secondaire,
  • Dans un troisième temps, elle concerne les bâtiments tertiaires spécifiques : hôtels, commerces, gymnases, …

Les projets de construction de maison individuelle et de logement collectif faisant l’objet d’une demande de permis de construire ou d’une déclaration préalable déposée à partir du 1er janvier 2022  et les projets de construction de bureau et de bâtiment d’enseignement primaire et secondaire faisant l’objet d’une demande de permis de construire ou d’une déclaration préalable déposée à partir du 1er juillet 2022 sont soumis à la RE2020.

Pour plus d’information, vous pouvez vous rendre sur le site rt-re-bâtiment.developpement-durable.gouv.fr

 

Comprendre la RT 2012, un jeu d’enfant !

La Réglementation Thermique 2012 a pour objectif, tout comme les précédentes réglementations thermiques, de limiter les consommations énergétiques des bâtiments neufs qu’ils soient pour de l’habitation (résidentiel) ou pour tout autre usage (tertiaire). L’objectif de cette Réglementation Thermique est défini par la loi sur la mise en œuvre du Grenelle de l’Environnement. Cet objectif reprend le niveau de performance énergétique défini par le label BBC-Effinergie. La réglementation thermique en vigueur sera, par conséquent, renforcée afin que toutes les constructions neuves présentent, en moyenne, une consommation d’énergie primaire (avant transformation et transport) inférieure à 50 kWh/m²/an contre 150 kWh/m²/an environ avec la RT2005. La réglementation Thermique 2012 repose sur trois coefficients : le Besoin Bioclimatique (BBio), la Consommation (C) et la Température intérieure de consigne (Tic). De manière simplifiée, le coefficient BBio correspond aux déperditions (pertes naturelles et besoin des usagers) moins l’apport gratuit (chaleur humaine, du soleil, etc.), le coefficient C correspond au besoin sur le rendement des équipements et Tic à la température maximale atteinte au cours d’une période de forte chaleur. Les coefficients BBio , C et Tic seront calculés grâce aux outils de calculs informatiques qui seront fournis par le CSTB et qui sont en cours d’élaboration.

Quand ?

La Réglementation Thermique 2012 s’applique : Pour des programmes de logements (maisons individuelles, immeubles collectifs, foyers de jeunes travailleurs et cités universitaires) situés en zone ANRU dont le permis de construire aura été déposé à partir du 28 octobre 2011. Pour des programmes de bureaux, les bâtiments d’enseignement et les établissements d’accueil de la petite enfance dont le permis de construire aura été déposé à partir du 28 octobre 2011. Pour les autres bâtiments tertiaires dont le permis de construire aura été déposé le 1er janvier 2013. Pour les bâtiments à usage d’habitation situés en dehors des périmètres de rénovation urbaine dont le permis de construire aura été déposé le 1er janvier 2013.

Avec un dessin c’est toujours plus simple !

Nous vous proposons une bande dessinée réalisé par des élèves de l’ESTP qui a retenue toute notre attention. Nous espérons que celle-ci pourra vous familiariser avec la RT 2012. Cliquez sur le lien suivant : http://www.plan-batiment.legrenelle-environnement.fr/index.php/actualites-du-plan/grands-dossiers/278-la-rt2012-vulagrisee-en-bande-dessinee-